Les belles choses

Prendre un cappuccino dans un café stylé, avec toi, à Hambourg.

Se réveiller le matin et te sentir bouger, poser la main de ton papa sur mon ventre pour qu’il te sente aussi.

Sortir de l’échographie et appeler Maman pour lui dire que tout va bien.

Se retrouver dans un magasin pour bébés et choisir des petites et jolies choses pour toi.

Préparer un milk shake (quel petit fan de lait tu fais !), une salade, des cookies, un gâteau à la carotte et le manger avec félicité.

M’imaginer avec toi qui grandit, l’an prochain, lors de nos vacances en Italie avec Papa (en Mai-Juin), dans notre nouvel appart tous les trois (en Février) toi dans mes bras pendant le déménagement, la découverte de la crèche (en Septembre) dans notre nouveau quartier.

Finaliser ta petite chambre, ajouter des nouvelles touches de décoration, m’inspirer sur internet.

Cela ne me fait pas mal d’écrire ça, tu sais. Au contraire en fait. Peut-être que cela fera mal de le relire.

Même si ces moments sont passés, ils ont existé. Tu as existé. Tu as vécu, tu as été présent partout là où on est allé. Tu as entendu le son de nos voix, tu as dormi avec nous, entendu ton papa, tes grands parents et tes cousines, tu as dansé au mariage de nos amis de Vienne, tu as vogué sur la Méditerrannée lors de notre séjour en Grêce, tu as senti l’air du Pays Basque pendant les vacances de Juillet. Tu as senti mon coeur battre plus fort quand j’étais un peu énervée au bureau, tu as entendu les pleurs quand j’étais inquiète, mais surtout tu m’as entendu rire, souvent, car te porter a été l’une des plus heureux moments de ma vie mon petit bébé.